• Victor Hugo et Corot

      CorotForetFontainebleau

    J B C Corot, En forêt de Fontainebleau

    Sous les arbres

     

    Ils marchaient à côté l'un de l'autre ; des danses
    Troublaient le bois joyeux ; ils marchaient, s'arrêtaient,
    Parlaient, s'interrompaient, et, pendant les silences,
    Leurs bouches se taisant, leurs âmes chuchotaient.

    Ils songeaient ; ces deux coeurs, que le mystère écoute,
    Sur la création au sourire innocent
    Penchés, et s'y versant dans l'ombre goutte à goutte,
    Disaient à chaque fleur quelque chose en passant.

    Victor Hugo


  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Février 2012 à 09:06

    Corot, des peintures puissantes, pleines et vivantes. Bonne journée

    2
    Mercredi 29 Février 2012 à 10:36

    Magnifique! Comme toujours avec Victor Hugo...

    3
    Mercredi 29 Février 2012 à 11:39

    J'ai été conçue dans la forêt de Fontainebleau alors je suis très sensible à cette peinture et à ce poème  haha tu en sais des choses sur moi maintenant Yvette !!! bisousss

    valérie 

    4
    Mercredi 29 Février 2012 à 12:10

    Bonjour Yvette,

    Voilà une belle histoire d'amour et de fleurs

    Vivement le printemps !

    ... / ...

    Zéphyr est enfin de retour,

    Adieu les examens,

    Adieu les corrections,

    Vive la retraite

    Paisible et sereine !

    5
    Jeudi 1er Mars 2012 à 21:52

    oh temps suspend ton vol pour cette minute de bonheur!!!

    Merci Yvette

    6
    Vendredi 2 Mars 2012 à 05:14

    J y suis allé quelques fois dans cette forét de Fontainebleau et elle était magnifique surtout en Automne. Je laissais divaguer mon imagination en essayant de me remémorer ce que pouvait étre une chasse dc ans cette contrée du temps ou il y avait encore des tétes couronnées.

    Bonne journée Latil

    7
    Mardi 6 Mars 2012 à 15:36

    Mon préféré! Il a comme tout le monde des tableaux que j'aime moins mais en général, ce qu'il a peint a toujours eu ma préférance

    8
    Mardi 6 Mars 2012 à 15:37

    Eh oui l"s deux font la paire, un plaisir !!

    9
    Mardi 6 Mars 2012 à 15:50

    Oh là là! dans la forêt!!! moi je sais que c'est en Algérie, dans une caserne sans doute.

    10
    Mardi 6 Mars 2012 à 15:53

    Oh alors, c'est super ça! vraiment super! Sauf qu'il ne faut pas que ce soit comme chez nous! On déborde. Et avec l'âge on veut tout faire et on fait mal.  j'ai trouvé le moyen de me casser la figure et j'ai dû m'abîmer la rotule, je dois passer une radio, pas drôle du tout!

    11
    Mardi 6 Mars 2012 à 19:47

    Et voilà quelqu'un qui est content , tant mieux!!

    12
    Mardi 6 Mars 2012 à 19:50

    Difficile de savoir pour les couleurs, quand tu fais le tour sur Internet, tu as tous les tons. C'est un peu dommage, et on ne sait pas quel est le véritable!. Comment vas-tu? tu sais que je pense toujours à toi, et tu sais aussi à quel moment de la journée !!!

    13
    Mercredi 7 Mars 2012 à 14:52

    Les chevaux et carosses  étaient le moyen pour voyager au coeur de cette forêt

    14
    Sophie
    Lundi 8 Octobre 2012 à 15:13

    Coucou Yvette,

    J'espère que tu vas bien, j'aime le poète et ce tableau est tout simplement splendide. Je ne sais pas s'il est vraiment en réalité tel que je le vois mais quelle harmonie dans les tons. Vraiment, je le trouve superbe.

    Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :