•  

          Fanart-bord-de-riviere.jpg

     

    Peintre paysagiste franc comtois . 1831/1903 L'eau, la terre et l'air sont les trois éléments naturels qui préoccupent le peintre. Ici il les peint sous la forme d'une calme étendue brillante,    d'une montagne imposante et sombre, et d'un ciel chatoyant. Chacun se nourrissant l'un de l'autre...pour nous apporter la sérénité. fanart-troupeau.jpg

    Le troupeau

    Est-il nécessaire de dire que je suis émerveillée devant ces toiles.

          

    chene-sur-le-plateau.jpg

    Ce vieux chène est plus vivant que nature!

    Antonin Fanart est une référence pour moi!

    J'admire le talent de ce Maître.


    10 commentaires
  • Achille Etna Michallon

    Achille Etna Michallon

    Achille Etna Michallon 1796 /1822

    Achille-Etna Michallon est né le 22 octobre 1796, à Paris, au palais du Louvre. Il est mort le 24 septembre 1822 à Paris. Il est le fils du sculpteur Claude Michallon (1751-1799) et de Marie-Madeleine Cuvillon, belle-fille de Guillaume Francin, sculpteur, fils de Claude-Clair Francin. Après le décès de sa mère, en 1813, il est élevé par son oncle, Guillaume Francin.

    Il fut un des tenants du paysage historique des années 1780-1830. En 1817 il est le premier lauréat du « Prix de Rome de paysage historique », institué en 1816 à l’instigation de Pierre-Henri de Valenciennes, dont il fut l'élève. Il étudia également dans l'atelier de Jacques-Louis David. Antoine Guindrand fut son élève ainsi que Corot qui reprit de son maître l'attachement à la lumière, la construction de l'espace et le refus de l'anecdotique.

    Il mourut précocement à l'âge de 26 ans.

    La duchesse de Berry et le Vicomte Alexandre-Émile Lespine étaient ses plus fervents admirateurs. La succession de la Princesse Louis de Croÿ et du Vicomte Lespine est une source d'information sur les œuvres de cet artiste.

    Sources wikipédia!

     

     


    2 commentaires
  • Eugène Boudin le Roi des ciels

     

     

    Eugène Boudin

     Boudin vient peindre à Camaret, en Bretagne, chaque année de 1870 à 1873 et y fait ensuite quelques séjours épisodiques. Il s'attache à rendre la lumière du port, son atmosphère nuageuse et mobile, fluide et changeante. Ici, la clarté des maison violemment éclairées s'oppose à l'aspect sombre de la mer et des voiliers.

    Fidèle au surnom de "roi des ciels" que lui a décerné Corot, Boudin réserve la plus grande place au ciel et aux nuages. L'artiste a d'ailleurs l'habitude d'étudier longuement ces éléments au pastel et il en parle dans ses carnets : "Nager dans le ciel ; arriver aux "tendresses" du nuage. Suspendre ces masses au fond, bien lointaines dans la brume grise...".

    Une eau à peine ridée par la brise marine réfléchit la mouvance du ciel. Les reflets fugaces et flottants sont suggérés à l'aide d'une touche légère en une harmonie nuancée de tons gris, bleus et verts. Finalement, seule la présence des pêcheurs, dont les silhouettes se détachent en contre-jour, apportent un contrepoint à l'immensité des cieux.

    Musée d'orsay

     

    Je préfère et de loin le premier tableau.

    La lumière est plus douce et les reflets dans l'eau lumineux!


    1 commentaire
  • La Becque à St Sébastien sur Loire

    La Becque à St Sébastien sur Loire

    Faire un tableau à partir d'une vieille carte postale.

     Pas toujours facile.

    Je suis retournée à l'endroit, j'ai reconnu quelques maisons, les toitures!

    C'est un boulevard qui passe maintenant là!

     Il n'y a plus d'eau , plus de baigneurs

     

     

     

     

     

     

     

     


    7 commentaires
  •  

          

    34 pêcheries

          

          

     

    Je ne pouvais pas peindre l'Estuaire de la Loire sans ses pêcheries.

            Au fond à gauche on devine le pont de Saint Nazaire,

    A droite en arrière plan, les raffineries de Donges.

    Il y avait de gros ruminants  à cet endroit mais je n'ai pu les avoir sur la photo.

    Ce tableau a été vendu à des personnes de Saint Nazaire.

    Cela me chagrine toujours de me séparer de mes oeuvres!

    C'est un peu de moi qui s'en va.

     

          

          

          

          


    2 commentaires