•  


    4 commentaires
  •       Luc De lavalle barques

         luc de Laval, les barques en bord de Seine  

           

    La barque
    La barque glisse, insensible au ressac

    De l’éternité. Une barque mise à sac

    Par des remous, des débris agités,

    Sans mat, ni gouverne, ni cap affiché ;

    Et qui va cependant dans des traverses

    D’inconnu, Armée de courage et de paresse,

    Droit vers un lieu mystérieux et précis.

    Les vagues ont de vagues contours,

    Avec de larges ravines et de l’écume

    Autour, on dirait des tisons qui fument

    Dans la lame mouillée comme

    Un fer mis à l’eau et qui s’enrhume.

    Tout est plat, tout est lisse ; en fuite éperdue.

    Tout est perclus, fiché dans la dérive,

    Mais pour autant le cap n’est pas perdu.

    Dans l’inconscient vert, glauque et froid,

    Règne une conscience suprême, et qui va Droit

    vers des abysses où elle m’amène.

    Impavide et soumis, je suis ma destinée,

    Car je meurs dans la vague où je suis né.


    André Serra, le 26.04.06


    1 commentaire
  • Les glaneuses  de Julien dupré

    Les glaneuses  de Julien Dupré, 1851/1910

    Il étudie aux Beaux-Arts dans l'atelier de Désiré François Laugée. Peintre naturaliste, à l'image de Jean-François Millet, Bouguereau et Jules Breton qu'il admire, il est un des meilleurs peintres animaliers de son temps. Il observe et peint avec fidélité la vie des paysans, jouant sur la lumière. Il donne du relief à sa peinture, accentuant les effets pour donner de la force à ses œuvres.

    Il quitte souvent son atelier situé 20 boulevard Flandrin dans le XVIe à Paris pour peindre la nature sur place (dans la campagne).

    Très connu aux États-Unis, nombre de ses peintures sont dans les musées américains. Il expose au Salon régulièrement jusqu'à sa mort et reçoit la Médaille d'or à l'Exposition universelle de Paris de 1889, puis la Légion d'honneur en 1892.

    Sources Wikipédia

     

     


    6 commentaires
  •  

     


    4 commentaires
  •  


    2 commentaires
  •  

    Alexandre-Hyacinthe Dunouy

    Jean-Jacques Rousseau en méditation

     Hermenonville

     

    Alexandre-Hyacinthe Dunouy (Paris, 1757 - Jouy-en-Josas, 1841) est un peintre français de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle, surtout connu pour ses paysages.

    Suite sur wikipédia:  http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre-Hyacinthe_Dunouy


    votre commentaire
  •  

          Fanart-bord-de-riviere.jpg

     

    Peintre paysagiste franc comtois . 1831/1903 L'eau, la terre et l'air sont les trois éléments naturels qui préoccupent le peintre. Ici il les peint sous la forme d'une calme étendue brillante,    d'une montagne imposante et sombre, et d'un ciel chatoyant. Chacun se nourrissant l'un de l'autre...pour nous apporter la sérénité. fanart-troupeau.jpg

    Le troupeau

    Est-il nécessaire de dire que je suis émerveillée devant ces toiles.

          

    chene-sur-le-plateau.jpg

    Ce vieux chène est plus vivant que nature!

    Antonin Fanart est une référence pour moi!

    J'admire le talent de ce Maître.


    10 commentaires
  • Achille Etna Michallon

    Achille Etna Michallon

    Achille Etna Michallon 1796 /1822

    Achille-Etna Michallon est né le 22 octobre 1796, à Paris, au palais du Louvre. Il est mort le 24 septembre 1822 à Paris. Il est le fils du sculpteur Claude Michallon (1751-1799) et de Marie-Madeleine Cuvillon, belle-fille de Guillaume Francin, sculpteur, fils de Claude-Clair Francin. Après le décès de sa mère, en 1813, il est élevé par son oncle, Guillaume Francin.

    Il fut un des tenants du paysage historique des années 1780-1830. En 1817 il est le premier lauréat du « Prix de Rome de paysage historique », institué en 1816 à l’instigation de Pierre-Henri de Valenciennes, dont il fut l'élève. Il étudia également dans l'atelier de Jacques-Louis David. Antoine Guindrand fut son élève ainsi que Corot qui reprit de son maître l'attachement à la lumière, la construction de l'espace et le refus de l'anecdotique.

    Il mourut précocement à l'âge de 26 ans.

    La duchesse de Berry et le Vicomte Alexandre-Émile Lespine étaient ses plus fervents admirateurs. La succession de la Princesse Louis de Croÿ et du Vicomte Lespine est une source d'information sur les œuvres de cet artiste.

    Sources wikipédia!

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique