• Odyssée d’une goutte d’eau

    Odyssée d’une goutte d’eau

     

    Elle a jailli de sa source, enfin libérée

    De cette gangue de roche brune et glacée,

    Petite goutte d’eau pure, un peu perturbée,

    Glissant, fragile, sur les pierres vernissées.

    Un courant malin l’entraîna dans son sillage,

    Dévalant des pentes abruptes et ourlées

    D’arbrisseaux échevelés et de fins herbages

    Givrés, l’embellissant de merveilleux reflets.

    Elle fila, heureuse, entre des saules nacrés

    Se courbant sur son propre miroir diaphane,

    Puis s’étala, ivre, sur des sablons ocrés,

    Bercée par la brise et sa mélodie profane.

    Les tout premiers rayons de l’aube la surprirent

    Et charmée, l’attirèrent, telle Loreleï

    Par des visions de lointains atolls de corail.

    De ruisseau en rivière, de rivière en fleuve,

    Elle traversa des campagnes et des saisons,

    S’accrochant parfois à des esquifs qui se meuvent,

    Légers, l’entraînant vers de nouveaux horizons.

    Enfin, l’irrésistible océan l’enjôla,

    L’enroulant dans des vagues prises de folie,

    La rejetant, en rugissant, avec fracas

    Contre des carcasses ou des récifs maudits.

    Ballottée  par ce mouvement perpétuel,

    Perdue, elle allait sombrer vers des fonds hostiles

    Quand enfin, un ange la posa sur son aile

    Et délivra la petite goutte fragile

    Qui nous retrouva sur terre en larme de pluie,

    Petite goutte d’eau, miracle de la vie.


    Béjar/Yvette 

                                   


  • Commentaires

    1
    Lundi 18 Juin 2012 à 13:08

    Je viens de faire tout le voyage de la goutte d'eau, de la source jusqu'á la mer. Mais j'ai l'impression que mes commentaires ne passent pas aujourd'hui. Une goutte d'eau et un grain de sable, a priori cela pourrait faire un beau mariage, non ?

    2
    Lundi 18 Juin 2012 à 13:33

    Tes commentaires et newsletters passent très bien chez moi, en ce moment . On a eu un gros souuci avec Orange l'autre semaine mais c'est revenu dans l'ordre. Jusqu'à la prochaine fois, car ce n'est pas nouveau.

    Je te remercie pou tes coms, c'est super sympa.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :