• Le pont et la rivière

    Le Pont et la Rivière

     

     

    C’est un petit pont anonyme, tout en pierre

    Encore solide et patiné par le temps,

    Enlaçant dans ses bras une jolie rivière

    Fraîche et  agile, contre son cœur palpitant

     

    C’est un tout petit pont ! Pensez ! Une seule arche.

    A-t-il seulement vu une yole, un esquif ?

    Quelque pêcheur aventureux épris de large

    Peut-être, capitaine d’un futreau chétif ?

     

    Oui, mais, en a-t-il vu caracoler sur lui

    Des chevaux et charrettes chargées de volailles

    Pour le marché de Challans, à renfort de bruit,

    De Touvois, Falleron, Froidfond jusqu’au foirail !

     

    Et cette eau limpide qui glisse sous sa voûte !

    Amoureux de cette étoile qui le caresse,

    Il ne peut la retenir car elle l’envoûte

    Le séduit et l’ensorcelle jusqu’à l’ivresse.

     

    Elle rêve d’un delta bleu vers l’océan,

    De se rouler dans les fonds sableux d’un lit creux.

    Pour l’heure, deux étiers lui ont prêté leurs flans

    Et l’ont guidée vers un golfe marécageux !

     

    Une légende dit que, si l’on passe à pied,

    Pour la première fois sur un pont quel qu’il soit,

    Et si l’on fait un vœu, il sera exaucé.

    Alors, allez entre Falleron et Touvois :

    Sur la route, vous passez au-dessus d’un pont.

    Faites un vœu et ensuite racontez-moi! 

    Yvette


  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Mai 2008 à 21:02
    OK Yvette, je programme une balade entre Falleron et Touvois et je te raconte :o) J'apprécie cette poésie qui conte, qui ensorcelle, qui nous invite ! Bravo et mes amitiés
    2
    Samedi 31 Mai 2008 à 15:51
    Ah c'est vrai, j'ajoute toujours un peu de magie dans mes textes. Quand j'étais petite fille j'aimais les contes de fées.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :