• La vieille ferme

    La vieille ferme 



    Je vous raconte l'histoire d'une vieille ferme
    La ferme des ancêtres de mon mari.,
    en Bretagne, à Plogastel Saint Germain
    Il ne l'a pas connue.
    Il y a 2 ans, nous avons  appris par une parente éloignée
    qu'elle existait encore.
    Nous y sommes allées aussitôt
    Avec mon mari, ma fille et ses 2 enfants.
    Nous avons trouvé une bâtisse toute délabrée, faisant pitié à voir.
    Nous avons pris des photos et nous sommes rentrés, tristes.
    Un moi plus tard, nous avons appris qu'elle avait été démolie!!!
    C'était un appel au secours qu'elle nous avait lancé.
    Nous avons tous au fond de notre coeur énormément de tristesse.
    J'ai pris la parole pour elle.

    N’y aura-t-il donc personne pour me saluer,
    pour me dire adieu ?

    Je vais mourir sans un regard,
    abandonnée que je suis depuis tant d’années.

    Plus de rires d’enfants depuis si longtemps,

    plus de sabots ni galoches,

    plus de chevaux ni de charrue,

    plus de chansons ni de comptines

    dans la langue de ce pays si beau.

    Je vais partir, avec dans mon cœur une multitude de souvenirs

    que j’aurais tant aimé raconter.

    Des mariages furent fêtés dans ma cour !

    des naissances, oh oui ! j’en ai vu des bambins

    qui couraient préférant les champs à l’école,

    où l’on apprenait une autre langue

    que celle parlée sous mon toit.

    Et puis j’ai assisté tristement à des grands départs aussi

    Pour la guerre ou pour le cimetière.

    Des cris, des larmes, de la sueur.

    La sueur des femmes et des vieux prenant

    le relais quand la guerre faisait rage sur le front.

    Je vais partir avec mes secrets.

    Dommage, j’avais tant de choses à raconter.

    Yvette 


  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Mai 2009 à 10:45
    La mémoire des pierres...........
    2
    Dimanche 17 Mai 2009 à 10:46
    c'est un grand paradoxe de notre société. pas assez de logements en R.P. et dans les campagnes les maisons restent inoccupées et s'effondrent.. bien dommage...
    bisous
    clem
    3
    Dimanche 17 Mai 2009 à 11:35
    C'est triste de voir disparaitre une maison qui a vu passer tant de vies, tant d'histoires.....Dommage que cette maison n'ait pas été préservée....Je comprends votre tristesse....Même si ton mari n'a pas connue cette maison, elle fait partie de son histoire.....Tu lui rends un tendre hommage....
    Bisous d'ici en ce dimanche que j'espère ensoleillé pour vous tous en métropole......
    4
    Dimanche 17 Mai 2009 à 15:54
    j'ai aimé cette idée d'un appel ultime au sauvetage d'un passé sacrifié.
    Peut-être que les événements qui s'y sont déroulés vous seront malgré tout soufflés par la perpétuité des pierres rendues à la terre.
    5
    Dimanche 17 Mai 2009 à 17:25
    Je suis très émue par cette histoire triste. Une page se tourne.
    6
    Dimanche 17 Mai 2009 à 18:00
    Il est magnifique ce texte Yvette,
    C'est vraiment d'une grande tristesse que ces vieilles pierres qui disparaissent !
    Gros bisous
    Mouffles
    7
    Dimanche 17 Mai 2009 à 18:24
    j'ai oublié de te dire aussi, que tu avais écrit un superbe texte qui montre ton émotion...
    8
    Dimanche 17 Mai 2009 à 18:24
    Bonsoir Yvette.... Je comprends votre tristesse... cette vieille maison avait une histoire... Je vais souvent me promener autour d'un lac, où l'on construit des immeubles de bureau... je trouve cela dément...et pas loin, il y a une propriété en ruines... et bien je vais toujours voir si ele est encore là, et j'ai même fait une photo la semaine dernière... je la montrerai une autre fois...
    je te fais une bise
    9
    Dimanche 17 Mai 2009 à 18:46
    histoire émouvante , qui va si bien avec la bretagne ....
    La beauté des émotions .... à partager sur des générations

    SIALMA
    10
    Dimanche 17 Mai 2009 à 20:34
    magnifique ce texte
    bisous
    line
    11
    Dimanche 17 Mai 2009 à 21:32
    wow... quelle émotion, de la revoir et de la savoir ensuite partie.... j'espère que vous n'avez pas trop le coeur gros
    12
    Lundi 18 Mai 2009 à 07:14
    Les paysages qui nous sont chers évoluent, disparaissent alors que nous voudrions retenir avec eux notre passé. Mais ceux qui nous ont précédés les auraient-ils reconnus ? Les routes sont plus larges, des haies ont été arrachées...
    13
    Vendredi 22 Mai 2009 à 17:55
    Que sont devenues ces vieilles pierres? Peut-être vont-elles de nouveau être mur, maison, foyer, ???
    14
    Samedi 23 Mai 2009 à 19:09
    Je l'espère mon cher Ricky! je l'espère. C'est du granit je pense, et ils ne doivent pas le jeter! Ce qui nous a fait mal c'est de savoir que nous l'avons découverte un mois avant sa démollission. Pas eu le temps de retourner la voir! Plusieurs générations ont vécue dans cette ferme et puis elle a été vendue et la suite on ne la connaît pas.
    15
    Jeudi 21 Avril 2011 à 16:58

    Emouvante histoire. La ferme ou mon Pére est né en Belgique a été recouverte par un terrils de dechets de charbon dans les années 50; La Maison ou ma mére est née dans le méme coin n est plus habitée. Je connais beaucoup de fermes qui sont abandonnées, avec le remembrement, les regroupements de ferme tous ces batiments n ont plus de fonction, et personne ne veux s instaler dans un trou méme pendant les vacances. Dans les années 55-80 beuacoup de citadins ont passé leus loisirs ou leurs vacances à retapper une bicoque, il me semble que cette envie est passée, on préfére prendre l avion pour aller dans un autre Pays.

    Bonne journée Latil

    16
    Dimanche 8 Juillet 2012 à 14:50

    Moi, c’est la maison de ma grand-mère qui m’a foutu un coup. Elle existe toujours mais elle a été tellement rénovée par ma cousine qu’on la dirait neuve.

    A Pont-Rousseau, il y avait un centre de vacances pour enfants de cheminots. J’y ai travaillé comme moniteur un été. C’étaient de vieilles baraques qui ne ressemblaient à rien du tout, le long de la voie ferrée et de la petite gare. J’y suis retourné dix ans après, c’étaient des ruines. Des ruines, c’est encore mieux que rien. Et la végétation dans tous les sens. Aujourd’hui. c’est un lotissement tout propre. Et lui aussi, un jour, il sera vieux.       

    17
    Dimanche 8 Juillet 2012 à 19:20

    La maison de mes beaux-parents est juste derrière chez nous, c'est là où est né mon mari. Elle aussi a été rénovée, dommage. Il ne reste qu('une porte avec des vitreaux qu'ils ont gardée et puis le mur de façade qui avait été fabriqué par mon beau-père. Un superbe mur en ciment , fait dans un moule qu'il avait fabriqué lui-même. Superbe. Lui il est toujours là. Il ne reste plus les arbres la véranda, les dépendances, le vieux puits. J'ai écrit un poème sur cette maison d'ailleurs! Pourtant ce n'est pas celle de mon enfance!Je viens de regarder, il n'est pas sur mon blog. De plus j'ai fait le tableau de cette maison , et cela date de 1962!!! il faut que je régularise ça!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :