• La Loire à Saint Sébastien

                           Toile peinte à partir d'une carte postale datant du début du XXème siècle

    La Loire à Saint Sébastien

    Entre ses rives bordées de bouleaux

    De saules et d’aubépine défleurie,

    Elle court, comme prise en un étau,

    Sa fureur vaincue et tout alanguie.

     

    Emprisonnant, mutine, les trois îles,

    Elle glisse, éblouie de lumière,

    Entre les grands roseaux servant d’asile

    Aux hérons cendrés à l’allure altière.

     

    Parfois une poule d’eau sautillante

    Teinte les vaguelettes enflammées

    Par le couchant, de perles scintillantes

    Et distrait cette langueur profanée.

     

    Le vieux pont aux arches séculaires

    Se mire, majestueux, dans cette eau.

    Un souffle s’exhale de ses pierres,

    Des chuchotements courent sur les flots.

     

    Que sont devenues les vieilles gabares,

    Aux voiles lourdes et au passé chargé,

    Le ventre plein de produits du terroir,

    Sentant l’épice et le sel du marais ?

     

    Où s’en sont allés les anciens battoirs

    Et les chants des riantes lavandières,

    Leur linge blanc flottant le long des boires

    Qui longeaient cette Loire millénaire ?

                         Yvette


  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Septembre 2008 à 10:38
    Magnifique peinture et beau texte nostalgique. Bonne journée àà toi, bisous et caresses à tous.
    2
    Mardi 30 Septembre 2008 à 13:32
    Une peinture exceptionnelle, proche de la photo... j'aime également le texte. Bises. Violette
    3
    Mardi 30 Septembre 2008 à 15:23

    merci pour les bisous et caresses Tachka.

    4
    Vendredi 3 Octobre 2008 à 11:58
    Bonne promenade à la brocante, j'espère que tu y trouveras ton bonheur. Bises. Violette
    5
    Vendredi 3 Octobre 2008 à 17:58
    Chère Yvette ta poésie et ta peinture...quel délice!!! Bonne et heureuse semaine ! Je t'embrasse
    6
    Vendredi 3 Octobre 2008 à 19:12
    Comme il ne me sera pas possible de faire un plus beau texte pour commenter cette peinture je vais seulement souhaiter une bonne soirée et un bon week-end
    7
    Vendredi 3 Octobre 2008 à 22:30
    Bonsoir Yvette, La poésie en peinture et en mots, quel beau moment ! Gros bisous Mouffles
    8
    Samedi 4 Octobre 2008 à 21:40

    Oui c'est fait, sous une bonne averse de grêle!!

    9
    Samedi 4 Octobre 2008 à 21:52

    Merci ma chère Jacqueline, tu es gentille.

    10
    Samedi 4 Octobre 2008 à 22:02

    Merci Marie-Thérèse et Alain c'est suympa d'être passés sur mon blog.

    11
    Samedi 4 Octobre 2008 à 22:17

    Le pire c'est que ce paysage n'existe plus, il n'y a plus d'eau, c'est un boulevard qui passe par là!

    12
    Mardi 7 Octobre 2008 à 07:00
    Bonjour Yvette, Agréable nostalgie qui file au cours de l'eau. bssssssssssssssss richard
    13
    Mardi 7 Octobre 2008 à 12:23

    Merci Ricky, j'adore la Loire.

    14
    Jeudi 9 Octobre 2008 à 14:56

    Ah! non, faut pas confondre, chacun a son charme.

    15
    Patricia
    Lundi 8 Octobre 2012 à 16:05
    La Loire fleuve royal! Elle en a vu des reines et des rois! Rien à voir avec les oueds d'Algérie, n'est-ce pas ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :