• Evasion nocturne


    Evasion nocturne

     

    Sur la route sinueuse que le soleil,

    Au zénith, inonde  d’une lumière bleue

    Déambule  mon rêve en mon profond sommeil,

    Au portillon de mes souvenirs nébuleux.

     

    Mes yeux s’abreuvant de ces couleurs hors du temps,

    Je hume cette terre aux odeurs généreuses.

    La glèbe  craquelée de chaleur m’invitant,

    A me séparer de cette paroi rêveuse.

     

    Mes yeux clignent aux tableaux de mes souvenances,

    La crainte et  la désillusion auront raison

    Finalement  au théâtre de ma démence,

    De ce charme grisant en sa morne prison.

     

    Quand l’aube renaîtra, mon rêve chiffonné

    Sorti  de la tourmente, mon cœur  libéré

    Absoudra cette terre berbère  des années

    Insouciantes de  mon enfance   évaporée.

     

    Pourquoi faut-il qu’après de si longues années,

    Soupire  mon cœur au pays des Amazighes ?

    Ma source.




  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Février 2010 à 08:45
    que d'émotion dans ce poème .... 
    magnifique
    bonne journée
    line 
    2
    Vendredi 5 Février 2010 à 09:16
    Un très joli poème, teinté de nostalgie... Je te souhaite une très bonne journée (ici nous avons du soleil et chez toi ?)
    Bisous,

    Sandra 
    3
    Vendredi 5 Février 2010 à 11:11
    Je suis sans mots devant tant de beauté.....
    4
    Vendredi 5 Février 2010 à 11:36

    Merci ma chère Josiane, tu me fais plaisir et crois-moi que ça fait du bien , je suis KO! Et demain 2 jours d'expo! Pas méchant mais il faut être sur place, surtout que j'aide un peu et je fais de la permanence.

    5
    Vendredi 5 Février 2010 à 11:39
    Bonjour Yvette,

    Une femme en détresse, un cri dans la Nuit, une blessure profonde, à jamais indélibile.

    Un poème pathétique qui traduit ton état d'âme. Que ferai-je pour apaiser ta souffrance ? Rien sinon que de t'inviter pour revisiter ton passé.

    Il faut lire les témoignages des Pieds Noirs qui sont venus en Algérie. C'est devenu pour eux un lieu de pélerinage. Chaque année, ils reviennent pour revivre et partager leurs émotions.

    Prends attache avec les associations qui organisent ce genre de voyage.

    Une thérapie du coeur, de l'esprit et du corps.
    6
    Vendredi 5 Février 2010 à 11:51
    Merci Sandra! C'est du vécu!!
    7
    Vendredi 5 Février 2010 à 11:55
    Toutes les nuits de mon adolescence étaient peuplées de rêves de ce pays! Et même plus tard mais j'ai réussi à me raisonner!
    8
    Vendredi 5 Février 2010 à 16:16
    Oui j'y ai pensé très souvent, je suis invitée dans mon village mais ma santé ne me permet plus ce genre de voyage hélas!
    9
    Vendredi 5 Février 2010 à 17:30
    Un amour sans fin pour cette terre chérie qui nous a vu naitre mais qui conserve notre souvenir ...ne serait ce par ceux qui l'habitent aujourd'hui.
    Magnifique de poésie et de nostalgie ton texte. Il ne peut que nous émouvoir!
    Je t'embrasse
    10
    Vendredi 5 Février 2010 à 21:52
    J'ai vraiment beaucoup , beaucoup de peine à voir le diapo, pour l'instant il passe mais je n'ai que quelques paroles de temps en temps, Mais bien-sûr que cette chanson est aussi la mienne. Je n'avais que 10 ans quand nous avons quitté ce pays. C'était en 52 bien avant les tristes événements. Merci pour ce lien , j'ai apprécié. J'ai quand-même réussi à tout entendre. Merci encore de votre visite, je ne pensais pas avoir un (ou une ?) visiteur  me rappelant à ce point mon pays natal! A bientôt j'espère!
    11
    Vendredi 5 Février 2010 à 21:57
    Merci Jacqueline, j'ai retrouvé ce poème dans mon livre et je croyais l'avoir mis sur mon blog. Tu sais c'est du vécu! je rêve moins depuis que j'ai commencé à écrire! une sorte de thérapie! Mon imprimeur vient de m'annoncer que j'aurai mes livres lundi! Je ne passe pas par un éditeur, je ne sais pas ce que ça va donner! On verra les commentaires de mes premiers lecteurs! J'en ai commandé 75 (j'ai déjà beaucoup à distribuer dans la famille) on verra par la suite si suite il y a!
    12
    Vendredi 5 Février 2010 à 23:18
    Coucou Yvette , ton poeme m'a bcp touché , encore une fois cela révèle ton âme sensible et cette partie de toi laissée içi aux pays des amazighs , si cela peu te conforter je te dis marhaba sois la bienvenue içi chez toi welcome ok ? alors c pour quand ? gros biz a bientot .
    13
    Samedi 6 Février 2010 à 11:13
    Très beau poème, Yvette.
    14
    Samedi 6 Février 2010 à 13:00
    Ah non, je ne peux pas, ma santé m'en empêche, c'est déjà bien beau que j'ai repris contact avec mes amis de là-bas! Et là ma vie a changé!
    15
    Samedi 6 Février 2010 à 17:51
    Beau poéme nostalgique
    Bises
    Alice
    16
    Lundi 8 Février 2010 à 14:50

    Merci margareth , c'est très gentil!

    17
    Lundi 8 Février 2010 à 20:48
    Oui tu as raison, c'étaient mes rêves!
    18
    Afneye
    Lundi 8 Octobre 2012 à 15:40
    Sans commentaires,  juste ceci: Allez regarder cette vidéo, je crois sincerement qu'elle vous fera plaisir, enfin je le pense.

    http://www.youtube.com/watch?v=761UvIzkxDg
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :