• Aurore

     
    AURORE

     

     

     

    La nuit se retire en son domaine des cieux.

    Artémis chasse les étoiles une à une,

    Puis en s’éclipsant laissera aux autres Dieux

    Le soin d’estomper les derniers voiles de brume.

     

    Lors, Hélios en habit de feu, surgit sans bruit Embrasant le ciel de traînées incandescentes

    Et mauves, balayant toute trace de nuit

    Mais ciselant des ombres fines envoûtantes.

     

    La terre exhale un parfum d’humus et soupire.

    Les faisceaux en diagonale font scintiller

    Diamant, rubis, topaze, émeraude et saphirs

    Dans les fines gouttes de rosée, par milliers .

     

    Les longs fils argentés des épeires ondoient

    Sur le pré comme une chevelure de fée,

    Formant une fine pruine bordée d’orfroi,

    Nectar éphémère pour rayons assoiffés.

     

    L’atmosphère est ouatée et le troupeau serein

    Attend dans les graminées et le chènevis.

    L’angélus au clocher du village voisin

    Annonce un nouveau jour qui vient.

    Bonjour la Vie.

    Yvette

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Juin 2008 à 15:09
    Oh ! la photo n'est pas visible ! Je repasserai... pour voir tes mots sur ta toile ! Amitiés
    2
    Dimanche 1er Juin 2008 à 19:21
    Je suis désolée pour la photo, je ne comprends pas ce qui arrive, reviens un autre jour.
    3
    Mardi 9 Mars 2010 à 08:19
    si seulement j'avais cette richesse des mots que tu emploies...
    beau poème, j'aime beaucoup
    bonne journée Yvette
    bises
    4
    Mardi 9 Mars 2010 à 08:27
    c'est comme le soleil qui se lève.
    bonne journée
    clem
    5
    Mardi 9 Mars 2010 à 08:48
    très jolis mots, merci pour le partage, gros bisous
    6
    Mardi 9 Mars 2010 à 09:22
    joli poème !
    une journée qui promet car il fait beau le soleil est là le ciel est bleu bon il fait froid mais c'est agréable de voir cette luminausité à cette heure c'est bon pour le moral et la santé
    bisous
    line
    7
    Mardi 9 Mars 2010 à 11:02
    bonjour Yvette
    Ton poème est plein de vie!
    8
    Mardi 9 Mars 2010 à 11:09
    C'est magnifique!!!!!
    Bisous gros.
    9
    Mardi 9 Mars 2010 à 12:20
    Je l'avais déjà mis, mais là aussi peu de commentaires alors je l'ai repassé, on verra! je fais comme toi! il est vrai qu'on oublie vite ce qu'on a vu sur les autres blogs. On en voit tellement! (surtout sur ton blog, ça fourmille!!!!!)Toi tu mets 5 ou 6 articles par jour moi un à la rigueur deux, mais certains en mettent un par semaine, des fois un par quinzaine! Bon je suis dans la moyenne. Et là avec ma peinture, je ne vais pas tarder à déborder. Et en plus les stages et les petites expos.... et la mienne future .... et plus la même vivacité ...
    10
    Mardi 9 Mars 2010 à 14:48
    Bonjour Yvette,

    Le lever du Soleil a de tout temps fasciné les poètes.

    Tu as si bien peint ce moment que je me suis senti baigné par cette atmosphère.

    J'ai vécu ce genre de situation face à la mer. Il faut être là avant l'aurore pour apprécier d'abord l'aube. Voir le point du jour et le lever du Soleil ! Quel spectacle !
    11
    Mardi 9 Mars 2010 à 15:21
    Merci Majic, c'est gentil. Je te souhaite une bonne journée!
    12
    Mardi 9 Mars 2010 à 15:22
    Le ciel est bleu mais il fait très froid!! Brrrr!!!!
    13
    Mardi 9 Mars 2010 à 15:24
    J'avais fait un tableau qui allait avec mais je l'ai déjà mis sur mon blog!
    14
    Mardi 9 Mars 2010 à 17:53
    Il est superbe ton poème... comme d'habitude, je dirais, mais je suis déçue. Je voulais voir les photos du nouveau pont de Nantes. Au fait, exactement, il est où ?
    Bonne soirée, Yvette.
    15
    Mardi 9 Mars 2010 à 18:11
    Ah! ma pauvre Cath, je ne sais pas si tu vas le voir un jour! bon je ferai un effort. Moi ce que je voulais c'est monter sur le pont et prendre une photo des berges de St Sébastien pour ma future expo. J'ai réussi, j'ai pris le Chateau de Cambronne , enfin de sa femme!!! Bon il part de la côte St Seb à la pointe ouest de l'île Forget et attérit dans l'île Beaulieu et je pense qu'il sera à la hauteur de la gare d'Orléns! pas sûre! Il va se situer entre la ligne des ponts (la pénétrante) et les ponts de la Vendée (chemin de fer), je ne sais pas si arrives à me suivre! Si tu connais la côte St Sébastien ,(le boulevard des Pas Enchantés) il y avait une plage eh! bien c'est là!! C'est le genre de pont que je n'aime pas peindre, trop moderne ou alors de très loin!!!!
    16
    Mardi 9 Mars 2010 à 20:19
    La plus jeune de mes soeurs s'appelle Aurore... à présent, je pourrai lui dire que son prénom, c'est tout un poème ! 

    Gros bisous et bonne soirée,

    Sandra 
    17
    Mardi 9 Mars 2010 à 21:58
    Que c'est beau !!!!  quel écriture tu as !!!!

    je fais appel à toi sur mon blog ds le dernier article!  merci

    bonne soire

    Bizou

    Dany
    18
    Mercredi 10 Mars 2010 à 08:56
    au delà de ce qu'il évoque ton poème est riche! riche de mots aux belles consonnances! Il faut lire à haute voix pour en capter tous les effets!
    Bonne journée Yvette
    Bises
    19
    Mercredi 10 Mars 2010 à 10:50
    Merci du renseignement. J'aurai l'air moins bête si on m'en parle.
    Je ne passe pas souvent dans ce coin mais je vois où c'est. Tes explications sont très claires.
    Bonne journée, Yvette
    20
    Mercredi 10 Mars 2010 à 18:51
    BRAVO YVETTE C'EST MAGNIFIQUE.
    PASSE UNE BONNE SOIRÉE.
    YVETTE
    21
    Vendredi 12 Mars 2010 à 19:37
    Oh que c'est beau !!!!
    Merci Yvette
    Belle soirée
    Bisous
    Annie
    22
    Vendredi 12 Mars 2010 à 20:44
    Merci Annie, c'est gentil, je suis en train d'en écrire un autre sur la Loire mais là il est en plan!!! Pas bcp de temps!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :