•  


    4 commentaires
  •    

         

    C'est le dernier mais ça fait un moment que je l'ai fait et j'avais oublié de le mettre sur mon blog.  

    Le jour où j'ai acheté mes oignons, je les choisissais et une dame m'a dit:  

    "il faut les trier , ils ne sont pas tous bons"  

    et moi je lui ai répondu:  

    "oh ce n'est pas grave c'est pour faire un tableau"  

     et j'en ai pris un qui justement commençait à pousser.  

    Elle est restée un peu bouche-bée et puis elle m'a dit:  

    "alors bonne peinture!!!"  

       

    Je fais rarement de natures mortes   

       

    Peintue à l'huile sur bois!oignons bis


    4 commentaires
  •       Luc De lavalle barques

         luc de Laval, les barques en bord de Seine  

           

    La barque
    La barque glisse, insensible au ressac

    De l’éternité. Une barque mise à sac

    Par des remous, des débris agités,

    Sans mat, ni gouverne, ni cap affiché ;

    Et qui va cependant dans des traverses

    D’inconnu, Armée de courage et de paresse,

    Droit vers un lieu mystérieux et précis.

    Les vagues ont de vagues contours,

    Avec de larges ravines et de l’écume

    Autour, on dirait des tisons qui fument

    Dans la lame mouillée comme

    Un fer mis à l’eau et qui s’enrhume.

    Tout est plat, tout est lisse ; en fuite éperdue.

    Tout est perclus, fiché dans la dérive,

    Mais pour autant le cap n’est pas perdu.

    Dans l’inconscient vert, glauque et froid,

    Règne une conscience suprême, et qui va Droit

    vers des abysses où elle m’amène.

    Impavide et soumis, je suis ma destinée,

    Car je meurs dans la vague où je suis né.


    André Serra, le 26.04.06


    1 commentaire
  • Les glaneuses  de Julien dupré

    Les glaneuses  de Julien Dupré, 1851/1910

    Il étudie aux Beaux-Arts dans l'atelier de Désiré François Laugée. Peintre naturaliste, à l'image de Jean-François Millet, Bouguereau et Jules Breton qu'il admire, il est un des meilleurs peintres animaliers de son temps. Il observe et peint avec fidélité la vie des paysans, jouant sur la lumière. Il donne du relief à sa peinture, accentuant les effets pour donner de la force à ses œuvres.

    Il quitte souvent son atelier situé 20 boulevard Flandrin dans le XVIe à Paris pour peindre la nature sur place (dans la campagne).

    Très connu aux États-Unis, nombre de ses peintures sont dans les musées américains. Il expose au Salon régulièrement jusqu'à sa mort et reçoit la Médaille d'or à l'Exposition universelle de Paris de 1889, puis la Légion d'honneur en 1892.

    Sources Wikipédia

     

     


    6 commentaires
  •  

    Brume d'automne

          

    Brume-d-automne.jpg

    J'ai composé ce tableau.

    Chez notre fille, il y a un plan d'eau ,

    et des arbres : bouleaux , hêtres et chênes

    mais ils ne sont pas dans cet ordre.

    Je ne pouvais pas avoir tout cela sur un même plan

    alors je l'ai fait à ma guise.

    Le soleil blanc je l'ai rencontré un matin d'automne, il m'a plu..

          

     


    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires